Image de fond

Collecte et distribution d’invendus : thème de la semaine du 13/05

10 millions de tonnes d’aliments gaspillés par an en France, 20kg par personne par an … ces chiffres marquant permettent de comprendre les indispensables actions des initiatives qui luttent contre le gaspillage alimentaire, notamment par la collecte et la redistribution d’invendus. Ces pratiques sont encouragées par une loi du 11 février 2016 qui oblige la grande distribution à distribuer les invendus alimentaires qu’elle jetait auparavant.

Ces initiatives s’inspirent du glanage, tradition paysanne qui consistait à ramasser ce qu’il restait au sol après la récolte pour se nourrir. Aujourd’hui, le glanage connait une mutation, il devient urbain et consiste à récupérer les invendus à la fin des marchés, dans les poubelles des commerçants, etc; pour ensuite les redistribuer gratuitement ou à prix modique pour lutter contre la précarité tout en sensibilisant au gaspillage alimentaire.

Les denrées récoltées peuvent être redistribuer à des association tierces qui se chargeront de redistribuer les invendus à des personnes dans le besoin. Biocycle, par exemple, récolte en triporteur auprès de divers commerçants des denrées alimentaires qui auraient été jetées, pour ensuite les distribuer à des associations caritatives.

D’autres associations se chargent elles-mêmes de redistribuer les invendus, et les moments de redistribution sont des moments de convivialité.  L’association Hologramme Global fait le tour du marché de Daumesnil dans le 12e arrondissement de Paris chaque mardi et vendredi, pour récupérer les invendus des commerçants, et les redistribuer gratuitement à un public varié (des gens dans le besoin comme des gens sensibles au gaspillage alimentaire). Ancrée dans le 12e et agissant de façon régulière depuis quelques années, l’association a noué des liens avec les commerçants qui connaissent et soutiennent la démarche, regroupent des bénéficiaires réguliers comme des nouveaux venus à chaque distribution, chacune d’entre elle étant l’occasion de se retrouver, de boire le thé, et de se rencontre, créant ainsi “une petite famille” à l’échelle du quartier.

Antigaspillage, lutte contre la précarité, solidarité … les initiatives qui collectent et redistribuent les invendus participent à rendre la société plus écologique, plus solidaire et plus humaine! Vous pouvez trouver les alternatives qui existent près de chez vous sur notre carte des alternatives citoyennes

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas la permission de vous enregistrer

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe a été envoyé sur votre adresse e-mail