Image de fond

Les bonnes nouvelles de la semaine du 29/04

Pour inspirer et cultiver l’espoir ainsi que montrer qu’il n’y a pas que des informations moroses dans notre monde, notre équipe a déniché les victoires de la semaine.

Un champignon qui mange du plastique! Non, ceci n’est pas une blague. C’est bel et bien une bonne nouvelle. Des étudiants de l’université de Yale ont mené des recherches en Equateur sur un champignon ascomycète appelé Pestalotiopsis microspora. Ils ont découvert que cet organisme semblait se nourrir d’un certain type de plastique: le polyréthane. De plus, leurs études démontrent que l’enzyme qui permet de dégrader le plastique fonctionne en absence d’oxygène, une caractéristique utile si l’on veut utiliser ce champignon dans le milieu anaérobique des stations d’épuration. C’est la toute première fois que l’on découvre un organisme capable de détruire du plastique et cela sans avoir recourt à de l’oxygène.

Pour continuer sur cette lignée, une deuxième bonne nouvelle nous vient de l’Equateur. Les indigènes Waorani ont remporté la suspension d’un projet d’extraction pétrolière sur leurs terres en Amazonie. Le tribunal de Puyo a déterminé que la décision gouvernementale d’ouvrir 1800 km² du territoire indigène a l’exploitation pétrolière était anticonstitutionnel. Le projet viole le droit de cette tribu à l’autodétermination et à la consultation avant qu’une exploitation de leurs terres soient mise en œuvre.

Et puisque jamais deux sans trois, nous nous tournons vers l’Europe pour une dernière bonne nouvelle. Après la Norvège au début de l’année, l’Allemagne vient de fermer ses derniers élevages d’animaux à fourrure. La dernière ferme élevait des visons et vient de terminer son activité. Cela résulte d’une loi votée il y a deux ans qui prévoyait la fin des élevages dans le pays d’ici 2022.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas la permission de vous enregistrer

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe a été envoyé sur votre adresse e-mail