Image de fond

Les bonnes nouvelles de la semaine du 01/04

Architecture, transport, industrie de la mode, alimentation : toutes les bonnes nouvelles de la semaine passée sont 100% écologiques… et garanties sans poissons d’avril !

On commence par les informations positives concernant la France. Le Conseil National de l’Ordre des Architectes a ouvert un centre de ressources et d’innovations consacré à la transition écologique. Cette plateforme a pour objectif d’informer, de partager des connaissances ainsi que promouvoir les solutions écologiques en lien avec l’architecture et le cadre de vie. Le site propose des documents ressources sur la rénovation énergétique, des exemplaires pour bâtir en zones inondables ou encore des fiches pratiques pour répondre aux objectifs mondiaux du développement durable.

Du côté de la mode, après Versace, Burberry et Jean Paul Gauthier, c’est au tour de Zadig & Voltaire. La marque a renoncé à la fourrure animale dans ses collections de prêt-à-porter et d’accessoire.

Chez nos voisins Européens, les parlementaires néerlandais ont voté en faveur d’une suppression de la liaison aérienne entre Amsterdam et Bruxelles. Le but est de favoriser l’utilisation du train, moyen de transport beaucoup moins polluant que l’avion. En effet, un aller entre les deux capitales produit 20kg de CO2 par voyageurs en avion. L’empreinte carbone d’un voyage en train est bien inférieure, rejetant seulement 4,5kg de CO2 par passager.

Le très connu Manneken-Pis à Bruxelles gaspillait entre 1000 et 1500 litres d’eau par jour. L’eau qui alimentait la petite statuette qui urine n’était pas à circuit fermé et utilisait de l’eau potable. Pour mettre fin à ce gaspillage découvert par un technicien de la ville, la mairie a installé une gouttière pour former un circuit fermé en attendant de trouver une solution durable.

En Thaïlande, un supermarché remplace le plastique par des feuilles de bananier. Au lieu d’être emballés dans des films plastiques, qui sont à usage unique et qui finiront à la poubelle dès le retour chez soi, les légumes et les fruits du supermarché de Chiang Mai sont emballés dans des feuilles de bananier. C’est une alternative au fléau du plastique qui est non seulement locale mais aussi biodégradable.

Sur cette note positive, on vous souhaite une bonne semaine!

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas la permission de vous enregistrer

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe a été envoyé sur votre adresse e-mail