Image de fond
Contacter l'alternative
Nom
Email
Message
Fermer
A travers des activités culturelles, des découvertes, des rencontres, accompagner nos enfants dans tous les âges de leur vie vers leur bien être.
Participer à la transformation de toute surface en potager et favoriser la production d’aliments de proximité

L’association PAN PLI est née en Septembre de l’année 2012, de la convergence de trois points essentiels:
1/ La volonté de pérenniser le CREAVES de Templeuve Belgique
2/ La volonté de créer une ferme agro-sylvo-pastorale associative en permaculture comme modèle agricole alternatif permettant une autonomie alimentaire locale.
3/ Pour répondre à un appel à projet de recherche sur les systèmes agricoles et l’environnement proposé par le conseil régional du Nord – Pas de Calais en 2012 et pour lequel, Nicolas Graillot, auteur de cette étude qui a eu l’accord de la collaboration du laboratoire de microbiologie des sols de Lydia et Claude Bourguignon devait se greffer à une association.

Voici les informations inscrites dans nos statuts décrivant l’objet de l’association depuis sa création :
Les objets et moyens d’action de l’association sont d’(e) :

Informer, expérimenter et promouvoir les alternatives respectueuses de la biodiversité, par une redéfinition de la place de l’homme dans la nature.

Tenter d’être un relais avec les instances actuelles de l’agriculture et de l’agro-industrie pour leur signifier les alternatives à une agriculture industrielle.

Favoriser la communication des recherches de chercheurs ayant intégrés cette complexité et voulant promouvoir d’autre méthodes, mais aussi de toute personne volontairement pratiquante d’une agriculture naturelle, détentrice d’un savoir “ancien”, pratiquante d’un artisanat d’art et voulant le transmettre.

Informer ses adhérents (professionnels et particuliers) désireux de produire et/ou consommer une nourriture saine, naturelle, équilibrée. “Ta nourriture sera ta médecine … ta médecine sera ta nourriture” Hippocrate.

Informer afin de se préserver au mieux des polluants de notre environnement dans le quotidien.

Informer sur les moyens de rendre son logement “neutre” et en autosuffisance énergétique, ou sur la construction d’un logement bioclimatique “neutre” avec des matériaux soucieux de préserver notre biodiversité ou en encore sur l’auto-éco-construction.

S’ouvrir contractuellement aux professionnels désireux d’utiliser ce lien homme/nature pour la reconstruction de l’individu, aux institutions locales désireuses de s’ouvrir aux méthodes alternatives ayant déjà montrée leur efficience (permaculture, système agro-sylvo pastorale, villes en transition).

Promouvoir ce type de microstructures agricoles (0,5<6HA) qui permet une autosuffisance alimentaire locale de qualité et est créatrice d’emplois durables et non dé-localisables.

L’objectif de l’association est de promouvoir et de créer une ferme écologique “auto- suffisante” basé sur le système agro-sylvo-pastorale en permaculture comme “Laboratoire expérimental transdisciplinaire de l’observation et de la gestion du vivant au naturel”.

La ferme devra intégrer le CREAVES (Centre de Revalorisation des Espèces Animales Vivant à l’Etat Sauvage) de Templeuve (Belgique) (responsable Ludivine Meurisse) qui doit déménager et deux étalons appartenant à Ludivine Meurisse.

C’est ici le precept de permaculture qui sera le moteur.

Applications en agriculture :
• Le respect des êtres vivants et de leurs relations réciproques ;
• La conception de paysages écologiques producteurs de nourriture ;
• Le non labour, la non utilisation de carburants et de pesticides ;
• L’économie de travail ;
• Valoriser les pratiques traditionnelles comme le paillage, la culture sur buttes, l’intégration d’animaux pour recycler les nutriments et entretenir le paysage ;
• L’intégration harmonieuse des habitats humains, du micro-climat, des plantes annuelles et vivaces, des animaux, des sols et de l’eau.

Les productions seront essentiellement des fruits et légumes anciens, oeufs, plantes médicinales, fourrage pour chevaux, spiruline, vers de farine, asticot, un peu de maı̈s et de blé de variétés anciennes dans l’objectif premier d’une auto-suffisance pour tous les « pensionnaires ».

Les surplus de production seront proposés aux adhérents de l’association.
L’association permettra à toute personne intéressée par ces alternatives de venir s’informer, échanger et si possible expérimenter ces techniques.

Informations
3b rue Florimond Crépin Haubourdin ( itineraire )
Contacter l'alternative
Alternatives similaires
95 boulevard Lepic Aix-les-Bains
43 rue de Fagues GUICHEN
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas la permission de vous enregistrer

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe a été envoyé sur votre adresse e-mail