Image de fond
Contacter l'alternative
Nom
Email
Message
Fermer
Une monnaie locale est une monnaie complémentaire, échangée dans une zone restreinte (par exemple à l’échelle d’une ville), et destinée à favoriser l’économie locale, à dynamiser les échanges solidaires et à réduire notre empreinte écologique.

L’association ADML 63 a pour objet de développer l’usage de monnaies locales dans le Puy-de-Dôme et alentours, dans le but de :

– Favoriser des échanges de biens, de services, de savoirs, dans un esprit de complémentarité, de coopération, de solidarité et donc de confiance entre individus, associations, professionnels, adhérant aux valeurs et à l’éthique de la Charte

– Faire de la monnaie un outil citoyen au service du bien commun, de la justice sociale et du respect du vivant

– Contribuer à l’essor d’une économie alternative non spéculative

– Privilégier une démarche écologique de la production à la consommation

– Développer les circuits courts de proximité et susciter la relocalisation des productions et services

– Soutenir projets et investissements solidaires

– S’attacher à mettre la qualité à la portée du plus grand nombre

Informations
13 rue des Quatre Passeports Clermont-Ferrand ( itineraire )
Mots-clés
monnaie locale
3 questions à...
Danielle Nadal
La Doume, d'où ça vient ?

A l’origine de l’association…




Notre monnaie locale complémentaire rejoint un mouvement mondial. Rien qu’en France, on parlait de 12 projets en 2012, un an avant la création de notre association. Mais en mai 2013, aux premières Assises nationales des monnaies locales de Villeneuve-sur-Lot,  nous en étions à plus de 50 monnaies en cours ou en projet comme nous !

Ce mouvement est citoyen, porté la plupart du temps par des groupes associatifs comme c’est le cas dans le Puy-de-Dôme. Si nous souhaitons que les collectivités locales s’y intéressent, nous avons d’abord voulu prendre le temps de bien définir les valeurs auxquelles nous sommes attachés,  nous mettre d’accord nos objectifs communs et construire notre projet de manière indépendante.

L’idée de lancer un projet de monnaie locale complémentaire dans le Puy-de-Dôme a émergé d’un atelier d’un Forum des Alternatives Locales organisé par Collectif « Urgence Climatique Justice Sociale ». Ce collectif a été créé au  moment  du sommet mondial contre le réchauffement climatique de Copenhague, en 2009, par des associations tournées vers l’écologie et l’éducation populaire. Après l’échec du sommet de Copenhague, il a voulu faire connaître par des Forums les initiatives  citoyennes qui pourraient, sans attendre de décisions venues d’en haut, apporter leur pierre à la transition.

Au cours du Forum de Ménétrol, du 30/09 au 02/10/2011, des ateliers concernant les monnaies locales complémentaires, alimentés essentiellement par l’expérience du Sol-Violette à Toulouse, nous ont amenés irrésistiblement à considérer que nous avions là un outil de révolution douce et pacifique, permettant de reprendre au profit du bien commun ce moyen d’échange que les financiers ont détourné pour assurer leur pouvoir sur nous. Son intérêt était aussi de pouvoir mettre en lien et  fédérer l’ensemble des mouvements alternatifs présents sur notre territoire.

C’est ainsi qu’a été organisé le Forum de Beaumont [22 et 23 mars 2013] entièrement dédié aux monnaies locales . Son succès a conduit à la constitution d’un groupe informel, rassemblant des militants associatifs de tous horizons, qui s’est donné pour tâche de constituer une association chargée de préparer la mise en place d’une ou plusieurs monnaies locales dans le Puy-de-Dôme, et aboutissant à la création de l’ADML63 2 mois plus tard. Les débats qui ont eu lieu lors de ce forum ont servi de base à la réflexion pour mettre en place notre monnaie locale.

Comme nous le savions d’avance grâce au retour d’expérience des autres porteurs de monnaies locales complémentaires, il nous a fallu presque 2 ans pour parvenir à mettre les billets en circulation, le 17 janvier 2015.  En effet, il y a énormément de choses à décider, de gens à aller voir, d’adhérents à gagner, de professionnels à convaincre…  Il a fallu du temps nous organiser et prendre de l’ampleur. Nous étions conscients que plus nous serions méthodiques, constants et participatifs,  et plus notre projet aurait de chances de se concrétiser. C’est un grand projet, un projet porteur d’espoir et de bonheur, qu’il ne fallait pas gâcher par trop de précipitation.


Comment agir avec La Doume ?

COMMENT PARTICIPER?




DSC03193 rétrécieLa meilleure façon de soutenir le développement de la doume c’est de l’utiliser!

Pour cela il vous faut d’abord adhérer à l’ADML63, l’association qui l’a créée. Vous pouvez télécharger le bulletin ici: bulletin adhésion et nous l’envoyer avec un chèque de 5 à 25 euros selon vos possibilités, à une des adresses indiquées sur le bulletin ou vous rendre à l’un des comptoirs de change où vous pourrez aussi obtenir des doumes en échange de vos euros (chèques ou espèces) . Vous pouvez maintenant adhérer en ligne sur Helloasso.

Echanges doumes eurosPlus vous transformerez d’euros en doumes, plus vous démultiplierez l’action positive de cette monnaie en faveur d’une production, d’une distribution et d’une consommation de biens et de services de proximité, de qualité et respectueuses des hommes et de la nature.

La carte des prestataires de la doume vous permettra de trouver où dépenser vos doumes et sans doute de découvrir de nouvelles adresses sympathiques! Vous pouvez aussi télécharger et imprimer la listes des professionnels soit en fonction de leur profession  soit de leur  localisation (mise à jour de janvier 2018).

Parlez-en autour de vous, montrez vos billets de doumes, demandez aux commerçants s’ils l’acceptent… Vous pouvez même offrir des doumes en cadeau pour les fêtes dans une pochette-cadeau (disponible dans les comptoirs de change). Devenez fan de notre page facebook et partagez  nos contenus. Plus nous serons nombreux (ses) à manifester ainsi notre intérêt pour le projet, plus nos contacts avec les professionnels et les diverses collectivités locales seront facilités.

Carte prestatairesDevenez prestataires du réseau. Plus de 150 professionnels acceptent déjà la doume comme moyen de paiement. Vous trouverez sans doute des réponses à vos questions pratiques dans le Guide pour les prestataires. Mais le mieux est d’en discuter avec des personnes du groupe local le plus proche de chez vous.

Venez aux assemblées générales: nous y construisons ensemble et de manière participative l’avenir de la doume.

Contribuez près de chez vous  et selon vos disponibilités à l’activité d’un groupe local.

Vous pouvez aussi assister aux réunions du collectif d’animation, qui sont ouvertes à tous les adhérents.

En fonction de vos intérêts vous pouvez aussi participer  à l’un des groupes de travail sur un projet en cours.

Un grand merci d’avance pour votre soutien!

La Doume, ça change quoi ?
Les personnes qui  utilisent la doume et celles qui participent à son développement le font pour des raisons initiales qui peuvent varier mais qui se complètent et s’enrichissent les unes les autres. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la doume que de mettre en lien un ensemble de personnes, de professionnels et d’organisations qui ne se connaissent pas forcément  mais trouvent un intérêt commun à utiliser cette monnaie locale du fait de son vaste potentiel d’action.

Pourquoi utiliser la doume?










Ca ne va pas assez loin?

Contacter l'alternative
Alternatives similaires
42 Grande Rue Chateauneuf sur Loire
15 rue Joseph Bellier Châteauroux
32 rue Claude Debussy Châlette-Sur-Loing
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas la permission de vous enregistrer

Le lien de réinitialisation de votre mot de passe a été envoyé sur votre adresse e-mail