Retour

Témoignages

  • Gaël, Co-fondateur du MakerSpace « Scolopendre »
  • Gauthier, co-fondateur de Food2rue
  • Gilia, co-créatrice de Freegan Pony
  • Giovanni, ambassadeur au Carillon
  • Louise, chargée d'administration à Zero Waste
  • Lucile, salariée de la Boutique sans argent
  • Manon, engagée auprès de Biocycle
  • Nathan,  coordinateur d'Incroyables Comestibles Paris
  • Penelope, membre de la Coopérative Alimentaire Sociale et Solidaire l’Indépendante
Partagez votre témoignage avec nous !
Nathan, coordinateur d'Incroyables Comestibles Paris
Qu’est-ce qui t’a fait agir ?

Les parisiens vivent trop éloignés de la nature et de ce qui peut les nourrir. Les enfants pensent même que les tomates poussent en rayon dans les supermarchés. Et puis, on critique beaucoup mais, finalement, que faisons-nous concrètement ? Un jour, je me suis dit : « Si tu as attends que quelqu’un fasse changer la société, tu peux toujours attendre ! ».

Comment en es-tu arrivé à t’engager ?

J’ai toujours eu beaucoup de questionnements en moi. Depuis tout petit, sans nécessairement m’en apercevoir, je cherchais un coin de verdure. J’ai commencé par travailler dans un atelier mais, rapidement, j’en ai eu marre de ne pas voir la lumière du jour : je voulais être dehors. J’ai tout plaqué pour devenir paysagiste, puis fleuriste. Je pensais avoir trouvé un juste milieu entre mon métier et mon besoin de nature. Mais, finalement, cela manquait toujours de sens.

Par chance, un jour, mon employeur m’a licencié. Je dis bien « par chance » parce ce que, au-delà du choc pour mon entourage, cela m’a obligé à me demander : à quoi veux-tu que ressemblent ta vie et la société ? Je me suis engagé pour répondre à ce besoin de sens, en commençant par me rapprocher de médias alternatifs. Rapidement, je me suis aperçu qu’on pouvait agir localement pour transformer son quartier.

Comment as-tu découvert Incroyables Comestibles ?

C’était en 2013. Le mouvement des Colibris avait organisé un rassemblement pour la campagne « Transformons notre territoire en un immense potager ». J’ai rencontré François Rouillay, l’un des coordinateurs du mouvement en France, et c’est alors que j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de groupe d’Incroyables Comestibles à Paris ! À partir de là, on a passé des heures et des heures au téléphone à discuter de notre vision, j’ai fini par lui proposer un projet et, comme on partageait les mêmes valeurs, qu’il croyait au potentiel énorme pour la ville, il m’a dit : «Vas-y, fonce ! »

Concrètement, c’est quoi Incroyables Comestibles ?

C’est un mouvement citoyen et solidaire, dont le principe est simple : profiter de toutes les surfaces cultivables, même les plus insolites, pour y semer et y planter tout type de comestibles (herbes sauvages, aromatiques, etc.). Les comestibles sont ensuite laissés en libre-service pour les habitants du quartier et les passants. La ville est ainsi transformée progressivement en un immense jardin partagé, auquel tout le monde peut contribuer. L’idée derrière est que, changer l’agriculture, c’est changer nos modes de consommation et de production. À notre échelle, chacun d’entre nous peut être acteur de ce changement fondamental.